La méthanisation

La méthanisation est un procédé de digestion anaérobie des matière organique. En absence d’oxygène, chauffés et mélangés, les déchets agricoles et agroalimentaires sont digérés par des bactéries. Il est résulte une matière solide, le digestat, qui sera épandu dans les champs à proximités du site, et un gaz renouvelable, appelé biogaz, qui une fois nettoyé est injecté dans le réseau public.

Le Pré du Loup Energie

Saint-Josse (62)

Le Pré du Loup Energie

En service depuis juillet 2015, l’unité produit 250 Nm3 de biométhane à l’heure. Le site est alimenté par du lisier bovin, des déchets agricoles (pulpes de betterave, issues de céréales) et des déchets de l’industrie agroalimentaires (écarts de tri de légumes principalement).

Agriberry Energie

Plaimpied-Givaudins (18)

Agriberry Energie

Situé au sud de Bourges, le site de méthanisation a été mis en service en mai 2018. Chaque heure, 200 Nm3 de CH4 sont injectés dans le réseau de gaz. Le digesteur est alimenté par des résidus de culture (oignons, sorgho, drèches, poussières de silos, culture intermédiaire à vocation énergétique …)

Agramétha

Marmagne (18)

Agramétha

Mise en service en juillet 2019, l’unité de méthanisation d’Agramétha produit 200 Nm3/h de biométhane qui est ensuite injecté dans le réseau GRDF.

Saumur Biométhane

Chacé (49)

Saumur Biométhane

En travaux, la mise en service du site de SEVE est prévue pour le printemps 2020. La station de distribution de bioGNV de Saumur, se trouve à quelques kilomètres de l’unité de méthanisation de Chacé. Pour plus d’information sur cette unité et sur la station GNV, vous pouvez consulter le site web.

La Goudale

Arques (62)

La Goudale

Les travaux ont commencé en février 2020 à la Goudale, à Arques. Agriopale va épurer et injecter le biométhane produit sur la station d’épuration du brasseur.

Aussi, la station bioGNV d’Arques sera alimentée par le bio gaz produit à une centaine de mètre de là.

Quelmes Energie

Quelmes (62)

Le site de Quelmes sera mis en service à l’été 2020.
Il traitera les déchets agricoles et agroalimentaires du territoire de Saint-Omer (CAPSO).